En manchette:

Index | English | Nous joindre 


rss Facebook

FSC

navigateur FCI
comment réagir en cas d'urgence

Station de Recherche du Lac Duparquet

MISSION

LA STATION DE RECHERCHE DE LA FORÊT D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE DU LAC DUPARQUET CONSTITUE UNE INFRASTRUCTURE UNIVERSITAIRE DONT LA MISSION PREMIÈRE EST DE FAVORISER L’ACQUISITION DE CONNAISSANCES EN SCIENCES FORESTIÈRES BORÉALES AINSI QUE DANS LES DOMAINES SCIENTIFIQUES CONNEXES.

Un investissement de 2 000 000 $ du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (autrefois le ministère de la Recherche, de la Science et de la Technologie) a permis la réalisation de la Phase 1 de la station. S’y sont ajoutées des contributions de 125 000 $ chacune de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MESL) affectées directement à la construction. En outre, Norbord Panneaux, Tembec, Domtar, Matériaux Blanchet, Scierie Landrienne, Honeywell, Abitibi-Consolidated, Trame et Les mines Selbaie ont donné pour environ 160 000 $ en matériaux de construction, en instrumentation ou en plans.

La station de recherche a été construite afin de:

  1. Favoriser les travaux de terrain et de laboratoire pour les chercheurs et étudiants travaillant dans le domaine des sciences forestières boréales à la Forêt d’enseignement et de recherche du Lac Duparquet et ailleurs en Abitibi-Témiscamingue;
  2. Assurer un milieu de travail fonctionnel et convivial ainsi qu'un accès aux équipements de laboratoire de pointe pour les chercheurs et étudiants;
  3. Fournir une infrastructure pour des fins de formation, particulièrement dans les domaines des sciences forestières au niveau universitaire ainsi qu'aux autres niveaux d’enseignement, le cas échéant;
  4. Offrir un site d’accueil pour des rencontres du milieu régional ainsi que pour des forums scientifiques nationaux et internationaux.

À L'INSTAR DE L'ENSEMBLE DU RÉSEAU DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC ET PARTICULIÈREMENT DE L'UQAT ET DE L'UQAM, LA STATION DE RECHERCHE DE LA FERLD EST UN LIEU OUVERT À SON MILIEU ET UN SITE D'ACCUEIL POUR DES RENCONTRES DE TOUTES SORTE DU MILIEU RÉGIONAL AINSI QUE POUR DES FORUMS SCIENTIFIQUES NATIONAUX ET INTERNATIONAUX.

vidéo Canal Savoir

HISTORIQUE

LA PHASE I DE LA STATION

Vers la fin des années 1990, il a été décidé de construire une station de recherche dans la Forêt du lac Duparquet pour combler le manque d'infrastructures de recherche et d’hébergement. Grâce aux contributions substantielles du ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec (MDEIE), du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec (MELS) et de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), la Phase I de la station de recherche a pu être réalisée en 2005. Une deuxième subvention de la FCI et le ministère de la Recherche, de la Science et de la Technologie du Québec (MRSTQ) ont contribué à l'acquisition de plusieurs appareils scientifiques (terrain et laboratoires) ainsi qu'à l’ameublement de la station. Tembec, Norbord, Domtar, Matériaux Blanchet, Scierie Landrienne, Honeywell, Abitibi-Consolidated, Trame et Les mines Selbaie ont fait don d’une grande partie des matériaux de construction et de l' équipement de la station de recherche.

INAUGURATION DE LA PHASE I

La première phase de la construction de la station de recherche, composée de quatre pavillons, fut inaugurée le 9 septembre 2005 en présence de 110 personnes. M. Pierre Corbeil, ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Daniel Rancourt, préfet de la MRC d’Abitibi-Ouest, Mme Johanne Jean, rectrice de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), M. Roch Denis, recteur de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), M. Roger Gauthier président du conseil d’administration de l’UQAT, et M. Brian Harvey, directeur de la FERLD, ont coupé le traditionnel ruban.

Inauguration FERLD

 

LE BOIS : MATÉRIEL DE CONSTRUCTION ET D’APPARENCE SANS ÉGAL

Pavillon hébergementNous avons insisté sur l’utilisation du bois comme matériel de construction et de recouvrement. Presque tout le bois utilisé pour la construction vient de la région dont une partie de la FERLD. Une variété de types de bois a été utilisée pour le recouvrement des planchers, murs et (dans le pavillon communautaire) plafonds. Le plancher de la salle multi usage est particulièrement frappant. Variant de tons clairs et foncés, le bois « noyé » a été pêché du fond du Lac des Quinze comme presque tout le bois d’apparence à l’intérieur des pavillons.

LA PHASE II DE LA STATION

La phase II de la station, inaugurée le 20 septembre 2010, comprend un agrandissement du laboratoire de dendroécologie et un nouveau pavillon d’hébergement autonome. Fournissant une accommodation très comfortable pour une dizaine de personnes, ce dernier porte le nom « Pavillon Desjardins Abitibi-Ouest » pour souligner le généreux don des Caisses Desjardins du secteur. L’agrandissement du laboratoire de dendroécologie ajoute des stations de travail et des équipements pour l’analyse de la densité du bois et des analyses isotopiques des cernes, principalement pour des études en dendroclimatologie. Les autres sources de financement de la phase II incluent le gouvernement du Québec et la Fondation canadienne pour l’innovation.

Pavillon hébergement
Pavillon Desjardins Abitibi-Ouest

Caisse Populaire AO

INFRASTRUCTURES

wifiLa station de recherche permet aux étudiants et chercheurs de poursuivre leurs recherches scientifiques tout en demeurant sur le territoire de la Forêt du Lac Duparquet. La connexion d’ordinateurs portables et l’accès à l’internet haute vitesse est possible par cable et/ou WIFI à partir de tous les bâtiments. La station comprend pour le moment quatre bâtiments permanents et un bâtiment semi-permanent :

Pavillons A (communautaire)

Le pavillon communautaire contient une salle multi usage (capacité 40-70 personnes) avec foyer, une salle de classe (capacité 25 personnes), une cuisine bien équipée et un grand patio avec vue imprenable sur le lac Hébécourt.

Pavillon B (hébergement)

Le pavillon d’hébergement comprend 11 chambres à coucher (occupation double et triple) dont une adaptée/familiale, une salle de séjour, une salle de lavage, une chambre de séchage ainsi que des salles de bain. Toutes les chambres possèdent une connexion pour ordinateurs portables et un accès à internet haute vitesse. La capacité d’accueil est de 35-40 personnes suite à la phase II.

Pavillons C (laboratoire de dendroécologie)

Laboratoire de dendrochronologieLe laboratoire de dendroécologie comprend des espaces et équipements pour la préparation et l'analyse d’échantillons de bois. Ce laboratoire comprend:

  • une salle de sablage
  • un système d’analyse d’images avec microscope, caméra numérique et digitaliseur à hautes résolutions et plusieurs logiciels spécialisés (WinCELL, WinDENDRO, WinFOLIA, WinRHIZO, WinSEEDLE, WinSTEM, FHX Fire History Analysis software)
  • 3 systèmes Velmex
  • un microtome rotatif pour la préparation de coupes anatomiques
  • une étuve

De plus, un entrepôt climatisé permet la conservation à long terme des échantillons. D’ailleurs, les échantillons de la plupart des études dendroécologiques réalisées en Abitibi depuis les années 1980 y sont entreposés. Le pavillon comprend également des stations de travail pour les étudiants et les stagiaires. Pour toute information, veuillez contacter Igor Drobyshev (igor.drobyshev@uqat.ca ) ou visiter le site web à http://dendro.uqat.ca/.

Il est primordiale de faire les réservations à l’avance des équipements et des surfaces de travail (http://dendro.uqat.ca/main.asp). Toute personne ayant à se servir de la hotte doit au préalable recevoir une formation avec Raynald Julien.

N.B. Les réservations d'équipement effectuées en ligne auront priorité d'utilisation!

SVP, veuillez consulter le plan d'évacuation du pavillon C en cas d'urgence adobe

Pavillons D (laboratoire multifonctionnel)

Le Laboratoire multifonctionnel comprend deux laboratoires pour le traitement primaire d’échantillons de terrain de toute sorte. Il est équipé de broyeurs pour des échantillons de bois, végétation ou sol, de balances, binoculaires, d'étuves, de réfrigérateurs, de congélateurs (- 80°C), d'incubateurs, système de traitement d’eau par osmose, d'éviers et amplement de surface de travail. Ce pavillon comprend aussi une salle de réunion et des bureaux. SVP, veuillez consulter le plan d'évacuation du pavillon D en cas d'urgence adobe

Laboratoire multifonctionnel laboratoire laboratoire (étuve)
Laboratoire multifonctionnel réfrigérateur laboratoire

 

Pavillon E (Desjardins Abitibi-Ouest)

SVP, veuillez consulter le plan d'évacuation du pavillon E en cas d'urgence adobe

Entrepôt (méga-dôme)

Entrepôt MegaDomeUn entrepôt méga-dôme (non chauffé) a été érigé afin d'entreposer les équipements de grande taille ainsi que les véhicules tout-terrain, motoneiges et bateaux. L'entrepôt peut également servir d'atelier temporaire pour la construction de structures ou d'équipements de terrain.

HÉBERGEMENT

La station de recherche du Lac Duparquet offre en priorité de l’hébergement aux chercheurs et aux étudiants travaillant dans ses laboratoires ou en forêt à proximité. La station offre aussi la possibilité pour les organismes de louer une salle toute équipée entre le mois de septembre et avril pour y tenir soit une réunion, un cours, un colloque et même un lac à l’épaule avec hébergement et le service de repas, le tout pour un prix modique.

Pour toute information ou réservation, veuillez contacter Raynald Julien (Raynald.Julien@uqat.ca) au numéro suivant: Bur. (819) 762-0971 poste 2055 ou Cell. (819) 763-9103.

COMMENT S'Y RENDRE

La route à suivre en venant de : (voir carte 1; carte 2)

  • Kirkland Lake (Ontario) : la route 66 devient la route 117 au Québec. Suivre les directions vers Rouyn-Noranda, ensuite pour la 101 nord vers La Sarre. À la jonction avec la 393 suivre les indications pour Duparquet. À Duparquet, tournez à droite au paneau d'arrêt et ensuite à gauche pour rejoindre la route 388 (vers Matheson). Sur la route 388, vous roulez pendant 12 km avant de tournez à gauche à la pancarte indiquant la station de recherche. La station est située au bout du chemin Balbuzard.
  • Toronto, North Bay, New Liskeard (Ontario) : la route 11 devient la route 101 au Québec. Suivre les directions vers La Sarre. À la jonction avec la 393 suivre les indications pour Duparquet. À Duparquet, tournez à droite au panneau d'arrêt et ensuite à gauche pour rejoindre la route 388 (vers Matheson). Sur la route 388, vous roulez pendant 12 km avant de tournez à gauche à la pancarte indiquant la station de recherche. La station est située au bout du chemin Balbuzard.
  • Timmins (Ontario) : la route 101 devient la route 388 au Québec. Tournez à droite à la pancarte indiquant la station de recherche. La station est située au bout du chemin Balbuzard.
  • Montréal (Québec) : prendre l'autoroute 15 direction nord vers Mont-Laurier. La route prendra ensuite le numéro 117 nord. Suivez les indications pour Rouyn-Noranda. Dans la ville de Rouyn-Noranda la 117 prendra le nom Avenue Larivière. Suivez-là jusqu'à l'indication pour La Sarre par la 101 nord. Sur la route 101 nord tournez à gauche sur la route 393 (vers Duparquet). À Duparquet, tournez à droite au panneau d'arrêt et environ 1 km au nord tournez à gauche sur la 388 (vers Matheson, Ontario). Sur la route 388, vous roulez pendant 12 km avant de tournez à gauche à la pancarte indiquant la station de recherche. La station est située au bout du chemin Balbuzard.

Adresse de la station de recherche : 488 chemin Balbuzard, Rapide-Danseur, J0Z 3G0.


Ouvrir dans une nouvelle fenêtre

Grand-Pic