En manchette:

Index | English | Nous joindre 


rss Facebook

FSC

navigateur FCI
comment réagir en cas d'urgence

Le feu et la mosaïque forestière

diapo5.jpg (14174 octets)

Comme on assiste à une succession d’espèces à mesure que s’écoule le temps depuis le feu, la composition de la mosaïque forestière sera grandement influencée par la fréquence des feux de forêts. Ainsi, si la fréquence des feux est élevée, le paysage sera dominée par les essences de lumière principalement les feuillus alors qu’à mesure que les feux se font plus rares, les conifères de fin de succession deviendront de plus en plus abondants. La figure 1 ( Bergeron et Dansereau, 1993) illustre ce changement à l’échelle du paysage pour des cycles de feux de plus en plus longs. Le cycle de feu correspond ici au temps nécessaire pour brûler un territoire comparable à l’ensemble de la FERLD.

La composition de la mosaïque forestière aura des incidentes importantes sur la vulnérabilité des peuplements résineux aux épidémies de la tordeuse et pourra être déterminante sur la qualité de l’habitat des espèces fauniques.

fig15.jpg (8663 octets)
Fig. 1. Proportion des types de peuplements pour différents cycles de feux selon la carte forestière de 1983.

 

 

précédent Retour aux thèmes de recherche suivant

Grand-Pic