En manchette:

Index | English | Nous joindre 


rss Facebook

FSC

navigateur FCI
comment réagir en cas d'urgence

Succession après feu : Le feu de 1923

Les peuplements issus du feu de 1923 sont maintenant matures. Tous les arbres de la canopée se sont établis immédiatement après le feu soit à partir de rejets de racines (tremble), de rejets de souches (bouleau), de graines en provenance de cônes sérotineux (épinette noire et pin gris) ou à partir de semenciers préservés du feu (épinette blanche et sapin). Ce phénomène est bien illustré par les structures d’âges des différentes espèces en provenance des feux de 1923 et de 1916 (Gauthier et al., 1993; Bergeron et Charron, 1994; fig 1). L’abondance de la régénération préétablie en sapin et en épinette contribuera à la création de peuplements mixtes suite à la mort de la cohorte établie après les feux. Bien que toutes les espèces puissent être présentes dans la cohorte après feu , la composition va varier en fonction des conditions de sites et de la distance des semenciers. Ainsi, on retrouvera le tremble surtout sur les sols profonds et frais du bas des pentes, le bouleau sur les tills à mi-pente et l’épinette noire et le pin gris sur le roc ou les dépôts de tills minces en haut de pente. Le feu de 1923 se caractérise par l’abondance du pin gris qui s’explique par la présence de plusieurs semenciers (dont on observe souvent des chicots partiellement carbonisés) dans les peuplements qui au moment du feu étaient âgés d’environ 160 ans (Dansereau et Bergeron, 1993). On remarquera sporadiquement des érables rouges qui sont ici à la limite nord de leur aire de répartition. Les peuplements sont généralement isolés en altitude là où la période sans gel est plus longue. Par ailleurs, en comparaison avec les populations du sud, les graines sont généralement dormantes afin de protéger les semis vis-à-vis une saison de végétation plus courte (Tremblay et al., 1996).

fig14.gif (182411 octets)
Fig. 1. Structure d'âge de populations sélectionnées de Pinus banksiana. Les flèches indiquent l'occurrence d'un feu non léthal à l'intérieur d'une classe d'âge particulière.

 

 

précédent Retour aux thèmes de recherche suivant

Grand-Pic